Le blog

Quel est le coût d’une recharge de batterie d’un vélo électrique ?

L’hiver s’installe et vous avez facilement tendance à ranger votre vélo au garage au profit de la voiture ou des transports en commun bien chauffés. Mais en ces temps compliqués où l’on vous demande de limiter votre impact environnemental, mais aussi de réduire votre consommation d’énergie, il est pourtant bien plus économique de vous déplacer avec un vélo à assistance électrique qu’en voiture. Car le coût d’une recharge de batterie d’un vélo électrique est vraiment peu élevé. Et si on vous dit qu’avec 1 seul petit euro d’électricité, vous pouvez faire 100 km avec votre vélo Larrun. Le rêve, non ?

Calculer le coût d’une recharge de batterie d’un vélo électrique, rien de plus simple !

Mode de calcul pour connaître le prix d’une recharge

Tout d’abord, vous devez connaître la capacité de votre batterie. Celle-ci est exprimée en unité d’énergie : le wattheure (Wh). Pour la connaître, référez-vous à la notice fournie avec votre vélo électrique ou regardez directement sur la batterie. Mais attention à ne pas vous mélanger les pédales ! Car avant toute chose, vous devez convertir en kilowatt-heure (kWh) la capacité de votre batterie exprimée en Wh. Pour cela, notez qu’1 kWh = 1 000 Wh. Par conséquent, si vous disposez d’une batterie de 500 Wh, cela équivaut à 0,5 kWh. Vous nous suivez ? Ensuite, pour calculer le coût d’une recharge de batterie d’un vélo électrique, il suffit de multiplier les kWh entre eux : ceux de la capacité de votre batterie par ceux du prix de l’électricité. La formule mathématique est donc la suivante :

Puissance de la batterie en kWh x prix du kWh TTC

Au 1er décembre 2022, le prix du kWh en Option Base chez EDF est de 0,1740 € TTC (pour un compteur 6 kVA). Aussi, si l’on prend l’exemple de notre modèle Beaumont intégrant une batterie de 500 Wh, alors une recharge complète coûte : 0,500 KWh x 0,1740 € = 0,087 € ! Pour vous aider, le tableau ci-dessous précise le coût d’une recharge de batterie de nos vélos, selon leur puissance.

Puissance de la batterie > Coût d’une recharge

375 Wh (modèle Liseron) > 0,065 €

500 Wh (modèles Beaumont et Oreka) à 504 Wh (modèle Karrika) > 0,087 €

630 Wh (modèles Kalea et Asko) > 0,109 €

 

Mais allons plus loin. Puisqu’en dehors de notre modèle Liseron , toutes les batteries de nos vélos électriques ont une autonomie d’environ 80 km. Par exemple, si vous roulez avec notre nouveau modèle de vélo Oreka, le prix d’une recharge complète sera de 0,087 €, ce qui, divisé par 80 km d’autonomie, revient à 1 centime d’euro/km. Autrement dit, vous paierez environ 1 € de recharge pour 100 km parcourus ! Bien entendu, cela reste une estimation. La fréquence de recharge dépend évidemment de l’utilisation que vous ferez de votre vélo, du poids chargé, de votre manière de conduire, etc. Quand on sait qu’en France, 80 % des déplacements sont inférieurs à 10 km, voire que la moitié font souvent moins de 3 km, rouler à vélo électrique est carrément plus économique que la voiture.

Quels frais ajouter pour définir le coût d’utilisation d’un vélo électrique ?

Au prix d’achat du vélo (sur lequel vous pouvez déduire des aides et des primes et au coût d’une recharge de batterie, il convient d’ajouter les frais d’équipement : casque, panier, vêtements anti pluie, pompe à vélo, porte-bagage, antivol, etc. Selon leur qualité, le prix de ces accessoires est variable. Sachez toutefois que certains modèles de vélo incluent déjà une partie d’entre eux, comme l’antivol, le porte-bagage, la pompe…

Comptez aussi les frais d’assurance éventuels. Une assurance n’est pas obligatoire pour les cycles équipés d’un moteur d’une puissance allant jusqu’à 250 w, comme le sont tous les modèles Larrun. Cependant, vous devez posséder au moins une assurance responsabilité civile (souvent incluse dans votre contrat d’assurance habitation). Une assurance complémentaire peut être intéressante contre la casse ou le vol de votre petite reine. Mais aussi pour vous protéger en cas d’accident grave. Quelles que soient les options choisies, le prix de l’assurance d’un vélo électrique sera toujours moins cher que celui d’une voiture.

Il en va de même pour les frais de stationnement et d’entretien. Pour un vélo, se garer est gratuit. Et bien souvent, vous pouvez stationner juste à côté de votre lieu de destination ; un avantage non négligeable. En revanche, pour l’entretien d’un vélo électrique, les frais sont très variables selon que vous effectuez vous-même la maintenance ou que vous la confiez à un professionnel. Si vous faites appel à un prestataire, comptez environ 70 € pour une révision annuelle. Il convient d’y ajouter ponctuellement le changement des pièces principales si celles-ci sont usées ou défectueuses (pneus et chambres à air, freins, chaîne, batterie, compteur, moteur…). Même si ces frais d’entretien peuvent être importants, surtout pour les grosses pièces, ils sont toujours moindres par rapport à ceux d’une voiture.

Vous n’êtes toujours pas convaincu par le vélo à assistance électrique ? On vous entend déjà dire qu’en voiture, on roule plus vite qu’à vélo. Alors, la réponse est oui et non, puisque le vélo électrique est surtout avantageux en ville ou sur de courtes distances. Sachez cependant que le VAE est le deuxième moyen de transport le plus rapide en ville, après la moto ou le scooter. En effet, en évitant les embouteillages en ville, un vélo électrique roule à 19 km/h en moyenne. Soit un kilomètre par heure de plus par rapport à la voiture. Et 3 kilomètres en plus que le bus qui, lui, doit s’arrêter fréquemment.

En conclusion, l’utilisation du vélo électrique est bien plus économique que la voiture. Et on ne parle même pas des bienfaits sur votre santé et en faveur de l’environnement !

Préserver votre batterie pour allonger sa durée de vie

Chez Larrun, nos batteries en ont sous la pédale. Sur les vélos de notre gamme « nouvelle génération 2023 », nous travaillons avec l’un des meilleurs constructeurs français, basé à Bordeaux , qui nous fournit des batteries performantes, résistantes et de haute qualité. Bien que les batteries soient conçues pour durer et pour subir de nombreux cycles de charge/décharge, elles nécessitent tout de même un entretien régulier.

Nos astuces pour faire durer votre batterie le plus longtemps possible

Pour prolonger la durée de vie de la batterie de votre vélo électrique, voici quelques infos pratiques :

  •  Nous vous recommandons de pédaler doucement en utilisant le mode adapté à la situation. Par exemple, dans une montée, utilisez toujours la vitesse basse.
  • Inspectez régulièrement les pneus, les freins et les autres pièces pour détecter des signes d’usure ou des dommages qui pourraient vous faire consommer davantage d’énergie.
  • Essayez aussi de ne pas rouler lorsqu’il gèle ou en période de canicule. En effet, les batteries au lithium sont plus performantes entre 5° C et 25° C. De ce fait, pensez à garer votre vélo et à le recharger dans un lieu adapté. Et laissez reposer la batterie quelques minutes avant de la recharger (pour lui laisser le temps de refroidir).
  • Bien évidemment, pour préserver la durée de vie de votre batterie, utilisez toujours le chargeur fourni avec le vélo.
  • Enfin, la meilleure façon de prolonger la vie de votre batterie est de rouler. Car, paradoxalement, une batterie inutilisée qui dort au garage trop longtemps va s’user plus vite. Correctement entretenues, nos batteries au lithium peuvent cumuler plus de 1000 cycles de charge.

La batterie intégrée : un choix Larrun

Sur la quasi-totalité des vélos Larrun, la batterie ne s’enlève plus. Elle est, en effet, directement intégrée dans le cadre. C’est donc le vélo qui se recharge directement sur une prise secteur, à votre domicile ou au bureau. Et cette pratique offre plusieurs avantages :

  • Vous n’avez pas besoin de la retirer de crainte de vous la faire voler.
  • Il n’y a donc pas de serrure et pas de clé supplémentaire, susceptible d’être perdue.
  • La batterie et les contacts électriques restent bien protégés de l’humidité et de la chaleur dans le tube.
  • La durée d’utilisation est prolongée.

En plus d’assurer vos déplacements quotidiens dans le respect de l’environnement tout en conservant la forme, le vélo électrique vous permet aussi de garder vos euros bien au chaud ! Et si faire des économies faisait partie de vos bonnes résolutions pour cette nouvelle année ?

Crédits photos : ©Larrun

Rédactrice : Claire Pimenta de Miranda